ÉTUDE PATRIMONIALE

Il s’agit d’un couple marié sous le régime de la communauté légale. Ils ont deux enfants de 7 et 4 ans. Monsieur est consultant, Madame est professeur des écoles. Ils déclarent ensemble 110 000 euros. Ils vont devoir payer plus de 12 670 euros d’impôt sur le revenu malgré un investissement Scellier réalisé en 2010 et des frais de garde pour le dernier enfant. Ils sont propriétaires de leur résidence principale, leur crédit se termine dans 7 ans et ils remboursent la somme de 1100 euros par mois. Bons épargnants, ils ont cumulé 150 000 euros de liquidités sur différents comptes bancaires peu rémunérés aujourd’hui.

 

Quels sont leurs objectifs ?

Développer et Optimiser leur Patrimoine
&
Créer un complément de revenus à terme

 

Pour atteindre ces objectifs ils disposent d’une capacité d’épargne mensuelle de 400 euros.

MONTANT DE L’INVESTISSEMENT ET TYPOLOGIE DU BIEN

Leur premier investissement se situant à Toulouse, il leur a été conseillé de diversifier et d’investir plutôt en zone A, là où la demande locative est plus forte. Afin d’éviter le turn over des locataires, il est préférable de choisir des surfaces un peu plus grande. Ainsi les biens composés de 2 ou 3 chambres sont à privilégier dans les secteurs qui attirent les familles. Enfin ces clients ont la possibilité d’emprunter entre 250 000 et 300 000 euros, il est donc préférable de choisir des étages élevés, avec des surfaces annexes importantes: balcon, jardins ou pourquoi pas une grande terrasse.

SIMULATION FINANCIÈRE

Les taux étant historiquement bas, emprunter 270 000 euros sur 25 ans représente un remboursement mensuel de 1250 euros par mois environ.
L’appartement se trouve en zone A et a une surface de 72 m2, le loyer sera alors de 750 euros par mois hors charges. Nos clients décident, comme pour leur premier investissement, de passer par un gestionnaire pour la mise en location de cet investissement en loi Pinel, ce qui représente un coût.
Auquel il ne faut pas oublier d’ajouter les dépenses suivantes :
> taxe Foncière,
> l’ensemble des assurances
> les charges de copropriété non récupérables auprès du locataire.
Soit un coût mensuel de 250 euros supplémentaires.

 EN CONCLUSION

Pour devenir propriétaires de ce troisième bien immobilier dans le but, à la fois de se créer un complément de revenus et de bénéficier d’une réduction d’impôts de 5400 euros par an, ces investisseurs ne vont avoir à faire que 300 euros d’effort d’épargne par mois.

Téléchargez notre guide sur la loi Pinel

Vous y trouverez des rubriques simples mais complètes ainsi que les textes officiels de la loi.

  • Nouveautés 2018 du dispositif PINEL

  • Quelques exemples

  • Où investir ? Le top 5 des villes

  • Questions / Réponses autour de la Loi Pinel

Hits: 186